Décorrélation du point d’indice : la fausse bonne idée

En présence des différents représentants des collectivités territoriales conviés à la Conférence des territoires du 17 juillet dernier, le Président de la République a tenu à préciser quelle était sa vision d’une gestion novatrice de la fonction publique :

« Il n’est pas normal, lorsqu’on cherche à augmenter par exemple le point de la fonction publique hospitalière, que toutes les fonctions publiques soient entraînées dans le même mouvement. Nous devons avoir une gestion différenciée des fonctions publiques, parce que leur réalité est différente, parce que les contraintes de gestion qu’on fait ensuite peser de manière mécanique sur les collectivités locales sont peu soutenables. »

Précipitation maladroite ou volonté délibérée de fragiliser un peu plus le statut des fonctionnaires, la déclaration du chef de l’état s’ajoute au train inquiétant de mesures unilatéralement pressenties à l’encontre du secteur public, désormais confirmées en hâte et tous azimuts.

Lire la suite

Partager :