Journée internationale des droits des femmes 8 mars 2021

A quelques jours du 8 mars, journée internationale des droits de femmes, la CFDT salue l’allongement du congé paternité. Revendication historique de la CFDT, l’allongement du congé de paternité, porté à 28 jours pour toutes les formes de parentalité, est une avancée sociale majeure. Si la CFDT préconise à terme un congé de deux mois, elle salue l’étape franchie aujourd’hui.

L’enjeu de l’égalité entre les femmes et les hommes passe par une meilleure répartition des tâches, une meilleure coparentalité, et une reconnaissance dans la société comme dans les entreprises de la responsabilité et l’engagement des pères.

Selon le rapport Igas (Inspection Générale des Affaires Sociales) sur le congé paternité, en 2016 le taux de recours global était de 67% mais de 80% pour les pères en CDI, 88% pour les fonctionnaires, 48% pour les CDD. Comme le montrent ces chiffres, trop de freins demeurent, notamment pour les pères dans les emplois précaires.

Ces nouvelles règles sont des mesures de justice et doivent permettre à chaque couple de construire ensemble un équilibre dans l’accueil de l’enfant et l’articulation entre vie familiale et vie professionnelle. Tous, parents comme entreprises, nous avons à y gagner.

Retrouver l’interview de Béatrice LESTIC, Secrétaire Nationale CFDT en charge de l’égalité femmes/hommes en cliquant sur le lien suivant : https://www.dailymotion.com/video/x7z8qbm

Cliquez sur le lien pour découvrir le tract fédéral

8 mars 2021 _ Journée Internationale des droits des femme

Partager :