Les chiffres-clés de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a publié (mars 2020) l’édition 2019 des chiffres-clés de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, qui portent pour l’essentiel sur les données de l’année 2017.

Cette publication a pour première thématique l’emploi et les caractéristiques des agents dans les trois versants de la fonction publique. Elle relève que 62 % des agents de la fonction publique sont des femmes, contre 46 % dans le secteur privé, puis affine ces statistiques notamment par versant de la fonction publique, par catégorie hiérarchique ou encore pour les emplois de direction. Ainsi, les postes dans les corps et emplois A+ sont occupés à 41 % par des femmes, et ce taux atteint 51 % dans la fonction publique territoriale. Dans la fonction publique de l’Etat, les ministères les plus féminisés sont l’Education nationale (72 %) et les ministères sociaux (71 %). Enfin, les femmes représentent une part plus importante parmi les agents contractuels (64,5 %) que parmi les fonctionnaires.

Des chiffres-clés sont donnés en matière de recrutements externes, de changements de statut et de mobilité. Ainsi, les femmes représentent 65 % des recrutements externes dans la fonction publique de l’Etat. Si elles représentent une part moins élevée des candidats aux concours d’accès aux postes de catégorie A que des lauréats, prouvant qu’elles réunissent mieux ces concours que les hommes, ces statistiques sont inversées en ce qui concerne les concours de catégories B et C.

La troisième thématique abordée est la retraite des agents. Par exemple, le montant moyen des pensions mensuelles brutes de droit direct en paiement au 31 décembre 2018 était, dans la fonction publique de l’Etat (pensions civiles, hors La Poste et Orange), de 2063 euros pour les femmes et 2449 euros pour les hommes.

Le document délivre plusieurs statistiques relatives aux rémunérations. Ainsi, le salaire net mensuel moyen exprimé en équivalent temps plein reste inférieur pour les femmes : dans la fonction publique hospitalière par exemple, il est de 2164 euros pour les femmes et 2722 euros pour les hommes.

Des chiffres-clés sont mentionnés concernant la formation des agents. Par exemple, les femmes agents des ministères ont eu en moyenne 9 jours de formation, contre 8,8 pour les hommes.

La dernière thématique concerne l’organisation du temps de travail et le congé parental. L’étude note que les femmes représentent 82 % des agents à temps partiel et que 23 % des femmes fonctionnaires sont à temps partiel, contre 6 % des hommes. Enfin, parmi les agents en congé parental, 94,7 % sont des femmes dans la fonction publique de l’Etat et 96,8 % dans la fonction publique territoriale.

 

Partager :