Assurance chômage, retraite, où est la justice sociale ?

Depuis des mois la CFDT revendique une inflexion de la politique du gouvernement vers une nécessaire prise en compte de la transition écologique accompagnée d’une plus grande justice sociale. Le discours du Premier ministre devant l’Assemblée nationale, censé constituer l’acte 2 du quinquennat, pouvait donner le la de cette nouvelle orientation.

La CFDT prend acte de la feuille de route dessinée par le chef du gouvernement sur les questions environnementales. L’accélération écologique annoncée (projet de loi contre le gaspillage, contrats de transition écologique, mesures favorisant le recyclage ou limitant l’utilisation des plastiques, etc.) devra être très rapidement mise en place. Car si les grands sujets sont esquissés, nous jugerons aux actes. Quels moyens seront par exemple concrètement investis dans la rénovation thermique des bâtiments ? Et quand ? Sur ce sujet, il est plus que temps d’agir, vite et fort.

La CFDT approuve les ambitions formulées pour rapprocher les services publics de citoyens à travers la création à terme d’une maison France services par canton, les mesures en faveur des familles monoparentales, l’extension de la PMA à toutes les femmes. Mais les services publics nécessitent aussi des moyens humains et organisationnels : la situation dramatique des urgences et les nombreuses tensions dans les hôpitaux nous le rappellent aujourd’hui.

La CFDT ne peut en revanche accepter que dans le chapitre consacré à la justice sociale, soit intégrée une réforme de l’assurance chômage qui demande des efforts considérables à tous les chômeurs, notamment les plus précaires, et n’impose un bonus-malus qu’à cinq à dix branches professionnelles.

Elle ne peut accepter l’évocation, pour le régime des retraites, d’un âge d’équilibre identique pour tous qui n’est ni nécessaire financièrement ni juste pour celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt. Pour la CFDT, une telle mesure compromettrait l’équilibre du projet de réforme et le rendrait inacceptable.

Dans son discours, le Premier ministre a affirmé vouloir inaugurer un changement de méthode. L’heure est donc venue de recevoir toutes les organisations engagées dans les propositions du pacte social et écologique pour donner à chacun le pouvoir de vivre.

Partager :

Rendez-vous salarial du 2 juillet 2019

Le rendez-vous salarial se tiendra le 2 juillet.
• Le pouvoir d’achat des agents publics sera au cœur des discussions.
• Dans le même temps, le projet de loi de transformation de la fonction publique poursuit son parcours législatif.

Il était temps ! Voilà des mois que la CFDT-Fonctions publiques appelle le gouvernement à construire et à mettre en œuvre des mesures qui permettent une juste reconnaissance du travail, des compétences et de l’investissement professionnel de l’ensemble des agents publics. Elle l’a rappelé le 4 juin lors du conseil commun de la fonction publique. Le jour même, le secrétaire d’État Olivier Dussopt confirmait la tenue du rendez-vous salarial le 2 juillet. Un rendez-vous inscrit dans le protocole PPCR, très attendu par les agents publics, pour qui 2018 a été une nouvelle année de vaches maigres. Une première réunion technique se tiendra le 18 juin et permettra à chaque organisation syndicale de réaffirmer ses propositions.

Redonner le pouvoir de vivre aux agents publics

Continuer la lecture

Partager :

Rendez-vous salarial du 2 juillet 2019 : les revendications de la CFDT

Ce mardi 4 juin, se tenait une réunion du Conseil Commun de la Fonction Publique (CCFP) pour examiner des projets de décrets pour améliorer l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans la fonction publique. A cette occasion, Olivier Dussopt, le secrétaire d’État à la Fonction publique a redit, devant les syndicats, le principe du rendez-vous salarial (RVS). Il a précisé qu’il se tiendrait le 2 juillet 2019.
Continuer la lecture

Partager :

Petite séance de rattrapage avec les informations à retenir du mois !

OÙ VA LA FONCTION PUBLIQUE ? …

.A la suite des propos de E. Macron, Mylène Jacquot, pour la CFDT, rappelait l’irréalisme de la suppression de 120000 fonctionnaires d’ici 2021. Le 9 mai 2019, plus de 150 manifestations ont eu lieu en France, rassemblant plus de 300000 agents publics, qui ont manifesté contre un projet néfaste pour le service public et ses agents.

Toutes les organisations syndicales rappelaient dans un communiqué commun que les services publics et la fonction publique appartiennent à tous et qu’il est nécessaire de les protéger.
Continuer la lecture

Partager :

CFDT : confirmation du rendez-vous salarial 2019 avant l’été

Mardi 21 mai, à l’Assemblée nationale, le secrétaire d’État Olivier Dussopt a annoncé que cette réunion devrait avoir lieu avant la trêve estivale. Focus sur certains des sujets qui y seront abordés.

C’est confirmé. Un rendez-vous salarial aura lieu dans la fonction publique “avant l’été 2019”. L’annonce en a été faite à l’Assemblée nationale, mardi 21 mai, par le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt, lors de l’examen du projet de loi de réforme de la fonction publique.

Initié par l’équipe Hollande en 2015 dans le cadre du protocole d’accord sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (PPCR), ce rendez-vous sera le troisième du quinquennat Macron, après ceux d’octobre 2017 et juin 2018. Des réunions à l’issue desquelles les organisations syndicales du secteur public étaient sorties particulièrement déçues.

Bilan des mesures gouvernementales

Continuer la lecture

Partager :