Guide pour vous aider à remplir la déclaration des revenus 2020

Vous trouverez ci-dessous les principales informations pour vos impôts, ainsi qu’un guide pratique (en pièce jointe) pour vous aider à remplir la déclaration de vos revenus de l’année 2020.

Depuis le 1er janvier 2019, les contribuables sont soumis au prélèvement à la source et sont tenus d’effectuer leur déclaration d’impôt sur le revenu en ligne.

Le non-respect de cette obligation entraîne une amende de 15 € par déclaration ou annexe à compter de la deuxième année au cours de laquelle le manquement est constaté.

Les contribuables qui ne seront pas en mesure de réaliser cette télédéclaration sont dégagés de cette obligation.
À condition qu’ils le fassent savoir à l’administration, ils conserveront la possibilité d’accomplir leur déclaration sur formulaire papier.

Limites d’exonération d’impôt sur le revenu :

Pour les célibataires, divorcés, séparés ou veufs :  

  • 10 084 € de revenu net imposable pour 1 part
  • 15 126 € pour 1,5 part
  • 20 168 € pour 2 parts

Pour les couples soumis à imposition commune :  

  • 20 168 € pour 2 parts
  • 25 210 € pour 2,5 parts
  • 30 252 € pour 3 parts
  • 40 336 € pour 4 parts

Cliquez sur le simulateur de l’administration pour calculer votre impôt.

Dates limites de dépôt de la déclaration de revenus

Déclaration papier – le jeudi 20 mai 2021

La déclaration « papier » préremplie est adressée aux contribuables n’ayant pas déclaré en ligne en 2020.

Bon à savoir 

Vous ne recevez plus de déclaration « papier » si vous avez déclaré en ligne deux années consécutives.

Déclaration en ligne – la date de dépôt dépend du département de votre domicile
  • départements 01 à 19 et pour les non-résidents en France : mercredi 26 mai 2021
  • départements 2A, 2B, 21 à 54 : mardi 1er juin 2021
  • départements 55 à 95 et les DOM : mardi 8 juin 2021

Déclaration tacite ou la dispense de dépôt de votre déclaration de revenus

Le dispositif de la « déclaration tacite », initié en 2020 pour les revenus 2019, est reconduit en 2021. Il concerne les contribuables dont les revenus sont intégralement déclarés à l’administration par des tiers (employeurs, caisse de retraite, banques, etc.).

Les titulaires de revenus professionnels (BIC, BNC, BA) ou de revenus fonciers en sont exclus et doivent obligatoirement recourir à la télédéclaration ou, le cas échéant, à la déclaration « papier ».

Deux situations pour les contribuables éligibles à la déclaration tacite :

  • Vous avez déposé en ligne votre déclaration de l’année 2020 ? Vous recevrez un courriel vous informant que votre déclaration est disponible dans votre espace personnel sécurisé.
  • Vous avez déposé, en 2020, une déclaration « papier » ? Vous recevrez, un mois avant la date limite de dépôt, une déclaration spécifique récapitulant les éléments connus par l’administration ainsi qu’une déclaration à renvoyer si ces éléments nécessitent d’être modifiés ou complétés.

Dans les deux cas, vous êtes dispensé de déposer votre déclaration si aucune correction n’est nécessaire.

Dans le cas contraire, vous devez déposer une déclaration dans les conditions habituelles (en ligne ou papier).

Bon à savoir

Vous pouvez télécharger l’application pour smartphone « impots.gouv ».

Information pour les moins de 20 ans :

Si vous avez au moins 20 ans et que vous avez reçu un courrier de l’administration fiscale vous informant de la possibilité de déclarer par internet, vous pourrez faire votre première déclaration en ligne. Votre déclaration ne sera pas préremplie, dans la mesure où vous n’étiez pas encore connu(e) de l’administration fiscale.

Obligation de télédéclaration de vos revenus

Depuis 2019, tous les ménages équipés d’un ordinateur connecté à internet doivent obligatoirement déclarer en ligne.

Exceptions : Les contribuables qui ne sont pas en mesure de réaliser cette télédéclaration, notamment les personnes ne disposant pas d’un accès à internet, et qui le feront savoir à l’administration conserveront la possibilité d’accomplir leur déclaration sur formulaire papier. (RM du 22/12/2015)

Les contribuables qui habitent en « zone blanche » sont dispensés de cette obligation jusqu’au 31 décembre 2024.

Une amende forfaitaire de 15 € par déclaration non télédéclarée sera appliquée après deux manquements.

Déclaration préremplie 

Votre déclaration de revenus est préremplie des informations connues de l’administration fiscale.

L’administration fiscale ne cache plus les revenus dont elle a connaissance au moment de l’envoi de la déclaration.

A noter 

L’administration peut obtenir d’autres informations et recoupements après la date d’impression des déclarations.

Pour 2020, les informations préremplies concernent vos

  • salaires
  • indemnités journalières de maladie
  • allocations de chômage, retraites
  • allocations de préretraite, pensions
  • revenus de capitaux mobiliers (dividendes, etc.),
  • rémunérations payées au moyen de CESU ou la prestation PAJE
  • montants prélevés au titre du prélèvement à la source (retenues à la source, acomptes contemporains ou remboursements de trop-prélevés suite à réclamation)
  • revenus issus de l’économie collaborative (ex : Airbnb…)
  • comptes ouverts à l’étranger. Vous devrez déclarer les revenus que vous en retirez.

Le détail des revenus connus figure en page 3 de la déclaration de revenus n°2042 

Attention certaines informations ne figurent pas sur votre déclaration :
  • les revenus perçus par vos enfants à charge ou rattachés
  • le montant des pensions alimentaires que vous percevez suite à séparation ou divorce ou qui vous sont versées par vos parents ou vos enfants (A déclarer dans la rubrique « Pensions alimentaires perçues » cases 1AO à 1DO selon le cas)
  • les revenus fonciers
  • les charges déductibles, versement d’une pension alimentaire par exemple
  • les sommes donnant droit à une réduction ou à un crédit d’impôt comme la cotisation syndicale.
Télédéclaration ou déclaration ‘’papier’’ ?

La déclaration par internet (télédéclaration) est préremplie des mêmes éléments que la déclaration papier. Elle se remplie et se modifie dans les mêmes conditions. Si vous optez pour les frais réels, vous pourrez bénéficier d’une aide au calcul.

Vous pouvez déclarer vos revenus par Internet même si, en 2020, vous avez changé de situation familiale (mariage, Pacs, divorce, séparation, décès), si vous avez déménagé, etc.

Il est également possible de remplir en ligne les déclarations annexes (ex : déclaration 2044 pour les revenus fonciers) avec la reprise des informations mentionnées l’année passée.

La déclaration par internet offre l’intérêt de ne présenter que les rubriques qui vous concernent.

L’avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ASDIR)

Au terme de votre déclaration en ligne, vous aurez :

  • Une estimation immédiate de l’impôt
  • Un accusé de réception
  • Un courriel de confirmation

Vous pourrez télécharger un avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ASDIR). L’ASDIR vous permet de justifier de vos revenus et de vos charges auprès des organismes qui vous en font la demande et qui peuvent s’assurer de son authenticité sur le site impots.gouv.fr/verifavis.

Si vous êtes non imposable, cet avis remplace l’avis de non-imposition.

Si vous êtes imposable, vous recevrez votre avis d’imposition qui sera mis en ligne entre juillet et août 2021 dans votre espace personnel sur impot.gouv.fr.

Vous avez fait des erreurs dans votre déclaration ?

Si le montant prérempli est inférieur aux revenus que vous avez réellement perçus et que vous ne le corrigez pas, l’administration fiscale vous enverra une lettre de relance amiable. Si le montant des écarts constatés permet de penser qu’il s’agit de simples erreurs commises de bonne foi et que vous acceptez rapidement la régularisation, aucune majoration ou pénalité (10 %, 40 % ou 80 %) ni intérêt de retard (0,40 % par mois) ne sera appliqué.

Si vous constatez une erreur après avoir reçu votre avis d’impôt, vous pourrez, à partir du mois d’août 2020, corriger votre déclaration en ligne dans votre espace du site des impôts. Un avis d’imposition rectificatif vous sera envoyé sous trois semaines.

Attention

Si la correction concerne votre situation familiale (mariage / PACS / divorce…) vous devrez déposer une déclaration papier.

Justificatifs

Vous n’avez plus à joindre à la déclaration déposée (papier ou par Internet) les justificatifs des dépenses déductibles et celles qui ouvrent droit à une réduction ou un crédit d’impôt comme la cotisation syndicale. L’administration pourra vous les demander ultérieurement (jusqu’au 31 décembre 2023 pour l’imposition des revenus de l’année 2020). Veillez à bien les conserver !

Vous devrez toutefois indiquer sur la déclaration les noms et adresses des bénéficiaires des pensions alimentaires que vous avez versées, des frais de garde des jeunes enfants et des salariés que vous employez à votre domicile.

Si vous optez pour les frais réels, vous êtes toujours tenu d’en joindre la liste détaillée.

Contrôle par l’administration

Le délai de contrôle par l’administration est de 3 ans. L’administration fiscale a donc jusqu’au 31 décembre 2023 pour contrôler votre déclaration 2021 (revenus 2020).

Rappel : Exceptionnellement, le délai de contrôle par l’administration de la déclaration sur le revenu 2018 a été allongé d’un an (4 ans au lieu de 3). Votre déclaration 2019 (revenus 2018) pourra donc être contrôlée jusqu’au 31 décembre 2022. Cette mesure est destinée à permettre le contrôle des contribuables qui auraient optimisé leur situation fiscale afin de majorer leur crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR). Le CIMR a en effet pour objectif d’éviter la double imposition sur les revenus courants (déclaration 2018 et prélèvement à la source 2019).

Les contacts

Les contribuables peuvent dorénavant contacter les services fiscaux sur un numéro unique : 0809 401 401 (prix d’un appel local) du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h.

Vous trouverez tous les renseignements utiles sur le site officiel de la Direction des Finances publiques, impots.gouv.fr, notamment le simulateur de calcul de l’impôt.

Déclaration automatique

Expérimenter en 2020, la déclaration automatique est étendue en 2021.

24 millions de foyers sont concernés par la déclaration automatique. Ils seront dispensés du dépôt explicite de leur déclaration de revenus dès lors que les informations préremplies sont justes et exhaustives.

Cas des changements de situations familiales

Si la composition et les caractéristiques du foyer ont été modifiées en 2020, vous ne pourrez pas bénéficier de ce dispositif.

Nouveauté 2021 

Les naissances de 2020 signalées via le service « gérer mon prélèvement » sont dorénavant intégrées à la déclaration automatique.

Particularité : L’absence de dépôt explicite de déclaration de revenus par un foyer éligible à la déclaration automatique vaut déclaration « implicite ».

Attention

Si vous n’êtes pas éligible à ce dispositif, vous devez toujours déposer votre déclaration après l’avoir signée, soit sous forme papier, soit par internet, sinon vous seriez considéré comme ne l’ayant pas déposée.

– – – – – – – – – –

Ci-dessous, la brochure pratique 2021 de la déclaration des revenus 2020 de la DGIFP.

Partager :