La “VRAIE” vie quotidienne des juridictions …

Les Petits Bouchons à défaut de plus grandes ambitions
En cette période de vacances, certains se plaignent des bouchons … mais d’autres, comme dans une juridiction quelque part en Lorraine, s’en réjouissent.
En effet,
Voilà plus d’une semaine que le chauffe-eau des toilettes du 2éme étage a rendu l’âme
après des années de bons et loyaux services et, à ce titre, les toilettes ont été fermées (de l’intérieur ?) aux utilisateurs.
Tout le monde se bousculait donc, si l’on peut dire, devant celles du 1er étage, à tel point qu’un distributeur de tickets aurait pu se révéler nécessaire voire indispensable pour «contrôler le flux».

La solution, le miracle vinrent d’un fonctionnaire pugnace qui trouva, au bout de 8 jours
(quand même!), un «bouchon» d’arrêt dans la caverne aux trésors de l’atelier de la
juridiction, y ajouta ses compétences manuelles et 10 minutes plus tard … ces chères
toilettes s’ouvrirent enfin de nouveau à leurs utilisateurs … !
Comme quoi il suffit de pas grand-chose pour rendre les hommes et femmes du Ministère de la Justice heureux, il est vrai également qu’ils savent se contenter de (très) peu !
C’est avec ces petits riens, mis quotidiennement bout à bout que certaines juridictions
fonctionnent MIEUX à défaut de fonctionner BIEN .
Ainsi erre le radeau de la méduse de la justice française !!!!
Plus pragmatiquement et moins poétiquement, on notera qu’il faudra bien un jour
(prochain ?) remplacer le chauffe-eau ainsi, d’ailleurs que celui du 1er étage qui lui a rendu l’âme voilà bien longtemps au risque de s’en laver les mains …
A l’eau froide ?????
Partager :